La gestion de l'eau

Publié le

Dans sa profession de foi, le maire sortant informe la population de la fin du contrat avec la SAUR pour 2016. Il évoque" l'opportunité pour étudier les différentes options possibles". Fait-il allusion à une mise en concurrence de prestataires ou à une gestion en régie ?

Il faut savoir qu'au moment de l'appel d'offre en 2003, la société SAUR déjà en place avait été, hélas, la seule à soumissionner (le réseau de la commune étant vaste, complexe et donc onéreux à entretenir).

L'option de mise en régie de notre syndicat semble évoquée à demi-mots…à moins qu'il ne s'agisse, en période électorale, de nourrir l'illusion d'une eau potentiellement moins chère. Quoiqu'il en soit, cette formule n'est pas la plus adaptée sur un plan pratique, pour une petite commune comme la notre.

La dernière option, la plus réaliste, serait d'adhérer à un syndicat plus conséquent. Dans notre cas ce serait Ouvèze-Payre qui possède le matériel et le personnel pour assumer cette charge. Dernièrement, le syndicat de Meysse-Rochemaure a fusionné avec Ouvèze-Payre. Ainsi, toutes les communes de Barrès-Coiron y adhèrent à présent, sauf Saint-Martin et Saint-Pierre.

Malgré l'échéance prochaine du contrat avec la SAUR, est-il compréhensible que les élus de la vallée n'aient pas interpellé le syndicat Ouveze-Payre ou le cas échéant, le Préfet pour que Ouvèze-Payre absorbe le syndicat intercommunal du Lavezon. En effet, le Préfet incite les E.P.C.I. (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale) à se regrouper pour permettre la mise en commun de moyens.

Pour ce qui concerne le prix de l'eau à Saint-Martin, le choix des élus de financer des extensions ou des renforcements de réseaux pour une seule habitation et sans véritable étude, a naturellement un impact sur le prix de l'eau. Cela ne se traduit pas immédiatement sur la facture, mais se répercute forcément à plus ou moins long terme.

La société fermière n'est donc pas l'unique responsable de l'augmentations de l'eau.

La gestion de l'eau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article